Lettre N°6 - de l'acquéreur à l'artiste


PDF

 

à Paris, le 19 avril 2016

 

CHÈRES AALLIICCEELLEESSCCAANNNNEE&SSOONNIIAADDEERRZZYYPPOOLLSSKKII,

La fin ne justifie pas toujours les moyens. Foi de Lacan et ses thuriféraires, nous ne nous laisserons pas prendre au piège de votre proposition !

Si nous choisissons d’AVOIR votre PIF sous-titré « La critique d’art », ce n’est pas au prix d’y sacrifier notre ETRE. Nos bouches nous appartiennent et NOUS n’envisageons guère de les mettre à votre disposition pour assumer publiquement ce que VOUS vous avez à dire.

Afin de préserver notre liberté, et la vôtre, nous vous demandons donc de bien vouloir formuler une autre proposition

Dans l’attente, veuillez recevoir, chères aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii, nos meilleures salutations.

L’équipe de la Bibliothèque Kandinsky.